Social

La durée minimale du congé maternité des agricultrices allongée à huit semaines

Social

Publié le 08 juillet 2019

Allongement du congé maternité

Le ministère des solidarités et de la santé a publié au Journal officiel un décret allongeant la durée minimale du congé maternité des agricultrices non salariées de deux à huit semaines.

Avec ce décret, comme pour l'ensemble des salariées et indépendantes, la durée minimale d'arrêt de travail ouvrant droit à une indemnisation du congé maternité est portée de deux à huit semaines, avec « un arrêt obligatoire de deux semaines avant la date présumée d'accouchement et de six semaines après ». Cela doit permettre, en favorisant un congé plus long, de préserver la santé des enfants et des agricultrices, qui comme les salariées et indépendantes ont droit à 16 semaines (112 jours) de congé maternité. Le décret précise en outre le montant des indemnités journalières versées « si l'exploitante agricole ne peut se faire remplacer sur l'exploitation », qui sera de 55,51 euros par jour, comme pour les travailleuses indépendantes.

Cette mesure s'applique de manière rétroactive aux congés maternité débutés le 1er janvier 2019.